Questions fréquentes

 

 

Déroulement d’une consultation ?

La première consultation chez un Ostéopathe dure de 45 à 60 minutes en fonction du motifs de consultations et des antécédents du patient.

Après la première séance, l’Ostéopathe peut établir un deuxième rendez vous avec le patient si cela est nécessaire. Généralement, il faut compter 1 à 2 séances pour une pathologie récente (jusqu’à trois mois) et 3 à 4 séances espacées sur l’année pour une pathologie chronique et récurrente (au delà de trois mois).

La consultation se déroule en 4 temps : l’interrogatoire, le diagnostic, le traitement et les conseils.

 

Les indications ?

L'Ostéopathie est souvent découverte lors d'une crise douloureuse au dos, de nature aigue ou chronique. C'est pour cela que l'ostéopathe est assimilé comme le spécialiste du mal de dos. Il est vrai que l'ostéopathe soigne les douleurs rachidiennes comme les torticolis, cervicalgies, dorsalgies, lombalgies, lumbago... Pourtant L'Ostéopathie ne se restreint pas qu'aux douleurs de dos. Elle permet de traiter toutes les douleurs d'origines fonctionnelles. C'est-à-dire, les douleurs consécutives d'un déséquilibre du fonctionnement d'un élément corporel de l'individu, qu'il soit mécanique ou organique.

 

 

 

L'Ostéopathie traite l'appareil musculo-squelettique :

 

L'Ostéopathie peut soigner les douleurs de dos de l'ensemble de la colonne vertébrale qu’elles soient musculaires ou articulaires mais aussi les douleurs des articulations des quatre membres comme les coudes, genoux, chevilles… il peut aussi soigner des douleurs tendineuses ou ligamentaires comme Les tendinites, les entorses, luxations… L'Ostéopathie peut soigner dans certains cas des douleurs d'origines nerveuses comme les sciatiques ou névralgies cervico-brachiales.

 

 

L'Ostéopathie traite les troubles viscérales :

 

La connaissance des techniques viscérales permet à votre ostéopathe de traiter les troubles digestifs comme les diarrhées, constipations, gaz, ballonnements et remontées acides. Il peut aussi prendre en charge les troubles de l'appareil gynéco urinaire comme les cystites chroniques, douleur de règles ...

 

 

L'Ostéopathie corrige les troubles de la sphère crânienne et ORL :

 

La maitrise des techniques crâniennes permettra à votre ostéopathe de soigner les infections chroniques de la sphère ORL comme des sinusites, laryngites, rhinites… il pourra aussi prendre en charge les troubles tels que les maux de tête, migraines, nausées, vertiges.

 

 

Les limites de l'ostéopathe :

 

Malgré son vaste champ d'application l'Ostéopathie ne peut pas guérir des maladies infectieuses virales ou bactériennes, ni même du cancer ou de pathologie auto immune. Par contre elle peut amener un certain soulagement dans l'accompagnement de ces maladies.

 

 

L'ostéopathie est une médecine préventive :

 

En général, quelques séances suffisent pour faire disparaître une douleur, selon sa gravité et son ancienneté. Mais l'Ostéopathie est avant tout une médecine préventive. La majeure partie des douleurs étant dues à un dérèglement corporel, il est donc nécessaire de faire un contrôle préventif régulier. Le corps humain est une mécanique semblable à celle d'une voiture, qui nécessite un entretien régulier pour ne pas tomber en panne (1 à 2 séances dans l'année).

 

 

Législation ?

L’ostéopathie est officiellement reconnue en France depuis l’article 75 de la loi n°2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé. N° 54 Page 4118.

 

 

En 2007, de nouveaux décrets viennent encadrer ceux de 2002. Ils clarifient l’enseignement et le champ de compétence des ostéopathes.

 

Décret n° 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie.

 

Décret n° 2007-437 du 25 mars 2007 relatif à la formation des ostéopathes.

 

Arrêté du 9 août 2007 listant les établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.

 

based on Pollen CMS